logo du portail

http://www.bretagne-environnement.org/Media/Chiffres-cles/Les-catastrophes-naturelles

 

Dernière modification le 18 septembre 2014


chiffres clés

Les catastrophes naturelles en Bretagne

Rédigé par :

Emmanuèle Savelli (OEB)

En collaboration avec :

Maryvonne Madoré Préfecture des Côtes-d'Armor (Préfecture des Côtes-d'Armor)




5 427 classements en catastrophe naturelle depuis 1982

Depuis la loi du 13 juillet 1982, les arrêtés de catastrophes naturelles désignent les communes sinistrées et qualifient la nature de l’aléa. À l’exception des feux de forêts et des tempêtes, cette reconnaissance permet aux assurances d’indemniser les victimes.


Nombre arrêtés catastrophe naturelle inondations 1982 - 2016
Répartition des arrêtés de catastrophe naturelle de type inondations en Bretagne

De 1982 au 10 mars 2014, 5 427 classements en catastrophe naturelle ont été enregistrés en Bretagne. Durant cette période, toutes les communes ont été touchées au moins à deux reprises par des catastrophes naturelles. Et 34 communes ont fait l’objet d’au moins 10 arrêtés.

Les inondations arrivent en tête des classements en catastrophe naturelle en Bretagne. Ce sont aussi les catastrophes les plus fréquentes. Chaque année, plusieurs communes sont concernées pour des raisons variées. Ainsi, le pic de l’année 1995 correspond à des précipitations brutales et inhabituelles. Le pic exceptionnel de 1999 correspond à la tempête qui en décembre a traversé notamment la Bretagne (occasionnant également des coulées de boue et des mouvements de terrain – arrêté du 29/12/1999).

Puis viennent les tempêtes, beaucoup plus rares mais dévastatrices comme le prouve le classement en 1987 de 1 268 communes bretonnes suite à une tempête particulièrement forte (la vitesse enregistrée a dépassé par endroits les 200 km/h). L’action des vagues, par nature confinée au littoral, apparaît comme la 3e source la plus importante de classement en catastrophe naturelle dans la région.


Sources : 2014 : BD Gaspar (traitement le 10/03/2014)