logo du portail

http://www.bretagne-environnement.org/Media/Chiffres-cles/Les-dechets-des-activites-economiques

 

Dernière modification le 11 mai 2016


chiffres clés

Les déchets des activités économiques en Bretagne

Rédigé par :

Christophe Boué (OEB)




Benne à déchets inertes Benne à déchets inertes

9 365 000 tonnes de déchets du bâtiment et des travaux publics

La majorité des déchets des activités économiques en Bretagne sont issus du secteur des travaux et du BTP. Ce sont pour l'essentiel des déchets inertes.


Situation en 2012
Déchets produits par les activités du bâtiment et des travaux publiques en Bretagne

On estime, pour 2012 en Bretagne, que le bâtiment et les travaux publics ont produit 9 365 000 tonnes de déchets. Ce sont à 80 % des déchets inertes liées aux activités des travaux publics. 62 % de cette part, soit 50 % du gisement total, est constitué de terre et de matériaux meubles non pollués. 39 % des déchets inertes des activités des travaux publics ont été réemployés sur des chantiers en 2012, et 15 % seraient envoyés en plateforme de recyclage.

89 % des déchets non dangereux et 66 % des déchets dangereux sont issus des activités du bâtiment. On note qu’une part importante des déchets pour ces dangerosités est traitée en dehors de la région. En Bretagne, l’essentiel des déchets est enfouie (65 % des déchets non dangereux et 94 % des déchets dangereux). 93 % des déchets dangereux enfouis sont des déchets d’amiante liée à des matériaux inertes.

L'artisanat

Situation en 2014
Déchets de l'artisanat

La production de déchets de l’artisanat en Bretagne a été estimée pour 2014 à 376 300 tonnes. Ce sont à 69 % des déchets inertes, c’est-à-dire qu’ils ne subissent aucune modification physique, chimique ou biologique importante. Ils sont en quasi-totalité produits par le secteur du bâtiment. Les déchets non dangereux sont également majoritairement (60 %) issus du bâtiment.

Au niveau des déchets dangereux, c’est l’activité « Réparation automobile » qui fournit le gisement le plus important (77 % des tonnages).

Les établissements inscrits au registre du commerce et eds sociétés

La production de déchets non dangereux et non inertes des établissements inscrits au registre du commerce et des sociétés a été estimée pour 2014 à 1 572 000 tonnes. 23 % des déchets sont organiques et 32 % proviennent des industries non alimentaires. 16 % du gisement est constitué de bois des industries non alimentaires. 26 % des déchets produits ne sont pas triés soit 408 000 tonnes. 27 % de ces déchets sont des déchets « Autres DND » et 30 % proviennent des commerces. 16 % des déchets non triés sont constitués de déchets organiques des commerces et des services.

Les « gros producteurs » de déchets dangereux

Situation en 2011
Déchets dangereux issus des installations classées pour l'environnement en Bretagne

Les « gros producteurs » de déchets en Bretagne sont des installations classées pour la protection de l’environnement produisant plus de 2 tonnes de déchets dangereux par an. Ces établissements doivent déclarer leurs émissions polluantes dans la base nationale Gerep.

En 2011, les deux sources principales de cette catégorie de déchets en Bretagne étaient la chimie organique (36 %), ainsi que les installations de gestion de déchets et les stations d'épuration des eaux (29 %).


Sources : 2014 : CCIR, CRMA ; 2012 : CEB ; 2011 : Dreal Bretagne