Visitez aussi :
logo du portail

http://www.bretagne-environnement.org/Media/Dossiers/La-biodiversite-des-sols-en-Bretagne

 

Dernière modification le 12 décembre 2016


La biodiversité des sols en Bretagne

Rédigé par :

Emmanuèle Savelli (GIPBE)

En collaboration avec :

Catherine Caroff Groupe mammalogique Breton (GMB) , 
Daniel Cluzeau ,  Muriel Guernion ,  Jennifer Scimia Unité mixte de recherche Ecosystème, biodiversité, évolution (Ecobio) , 
Cyril Courtial ,  Etienne Iorio ,  Lionel Picard Groupe d'étude des invertébrés armoricains (GRETIA) , 
Pascal Hériveau Association mycologique de Ploemeur - Morbihan (AMPM) , 
Jean-lou Justine (mnhn) , 
Emilie Novince (GIPBE) , 
Guénola Pérès Agrocampus Ouest (Agrocampus Ouest)



Depuis 10 ans, inventaires systématiques, études ponctuelles et sciences participatives ont permis d’améliorer grandement les connaissances sur la biodiversité des sols en Bretagne. Tout le monde connaît les habitants des sols que sont les taupes, les vers de terre ou encore les fourmis. Ils ne sont pourtant que la partie visible d’une grande biodiversité, formée en réalité de millions d’êtres vivants, pour l’essentiel microscopiques. Car si le sol est à 95 % minéral, il grouille d’innombrables ouvriers miniatures très spécialisés qui recyclent la matière organique et libèrent des éléments chimiques clefs pour les plantes mais aussi pour l’atmosphère.

 

Un gigantesque « iceberg de vie »

Chiffres clés

10 % de la biodiversité des sols connus

Dans un mètre carré de sol de prairie permanente vivent en moyenne 260 millions d’êtres vivants [ 1]. C’est l’équivalent du poids de deux vaches sous terre - six vaches quand on considère aussi les bactéries et les champignons. Une vie cachée qui, parce qu’elle est souterraine, passe le plus souvent inaperçue.

Faune du sol
Faune du sol

Portfolio

Fourmi Lasius flavus
Fourmi Lasius flavus
La taupe d'Europe
La taupe d'Europe
Collembole
Collembole
Azuré des mouillères
Azuré des mouillères
Champignon Clathrus ruber
Champignon Clathrus ruber

 

Premiers inventaires

Chiffres clés

31 espèces de vers de terre

67 espèces de collemboles

48 familles de nématodes

La biodiversité du sol reste en grande partie inconnue, en Bretagne comme ailleurs. Mais d’indéniables progrès ont eu lieu ces dix dernières années, notamment grâce aux travaux de terrain.

Des inventaires réalisés par le programme de recherche RMQS BioDiv [ 2] donnent désormais un aperçu de l’abondance et de la richesse en espèces de vers de terre, collemboles et nématodes.

Richesse en espèces de collemboles 2006-2007
Richesse en espèces de collemboles dans les sols en Bretagne

Initié au début des années 1990, un inventaire national est en cours pour les champignons. À ce jour, on compte près de 4 000 espèces en Bretagne.

Répartition simplifiée des 4 000 espèces de champignons recensées en Bretagne
Répartition simplifiée des 4 000 espèces de champignons recensées en Bretagne

Dans le cadre d’un contrat Nature sur la connaissance des insectes des forêts bretonnes, le Gretia [ 3] a échantillonné une dizaine de sites forestiers à travers la Bretagne permettant de prélever plusieurs centaines d’espèces différentes.

Nombre d'espèces prélevées dans une dizaine de sites forestiers à travers la Bretagne
Nombre d'espèces de la faune du sol prélevées dans une dizaine de sites forestiers à travers la Bretagne

 

D’innombrables ouvriers miniatures très spécialisés

« Certains habitants du sol agissent sur la structure des sols, d’autres sur leur chimie, d’autres encore sur leur biologie »

Véritable usine bio-géochimique, le sol est peuplé d’innombrables ouvriers miniatures très spécialisés qui interviennent dans le recyclage de la matière organique et la production d’éléments chimiques clefs pour les plantes mais aussi pour l’air.

Les fonctions de la faune du sol
Les fonctions de la faune du sol

Portfolio

Blé infesté par la maladie du piétin-verse
Blé infesté par la maladie du piétin-verse
Vers de terre Lumbricus terrestris
Vers de terre Lumbricus terrestris
Champignon Amanita Muscaria
Champignon Amanita Muscaria
Champignon lactaire délicieux
Champignon lactaire délicieux

 

Portraits d’habitants… du sol

Dans la faune du sol, comme pour le reste du vivant, il y a des espèces plus communes que d’autres, des espèces menacées et des espèces invasives. Petite sélection à découvrir sans tarder.

Portfolio

Vers de terre
Vers de terre
L’araignée Pireneitega segestriformis
L’araignée Pireneitega segestriformis
Plathelminthe dit "rayé jaune"
Plathelminthe dit "rayé jaune"
Champignon Myriostoma coliforme
Champignon Myriostoma coliforme

 

L'impact de l'occupation des sols

« C’est en milieu agricole que l’on tire le plus d’enseignements en matière d’impact de l’homme sur la biodiversité des sols »

Abondance et richesse lombricienne des sols en Bretagne sur la période 2006-2016, selon l'occupation des sols
Abondance et richesse lombricienne des sols en Bretagne sur la période 2006-2016, selon l'occupation des sols

Tout ce qui touche à la structure du sol, qui modifie son aération, sa compaction, sa texture mais aussi son acidité ou les éléments chimiques qui s’y trouvent, a un impact sur la composante biologique d’un sol et donc sur son bon fonctionnement.

L’étude de la répartition des vers de terre en fonction des sols bretons entre 2006 et 2016 montre clairement que les prairies agricoles et les jardins urbains sont les plus riches en lombriciens. Ils abritent également un plus grand nombre d’espèces.

 

Une connaissance en progrès

Nombre d'observations des vers de terre 2016
Nombre d'observations de vers de terre par canton en Bretagne

Ces dix dernières années, les connaissances sur la biodiversité des sols en Bretagne se sont  affinées grâce au déploiement de programmes de recherche et au développement de la science participative. La preuve en est le nombre croissant d’observations faites sur des vers de terre.

L’ensemble de ces résultats contribue à une meilleure prise en considération par la société de la biodiversité des sols. Il participe aussi à la réflexion générale sur l’orientation des pratiques agricoles sur le territoire breton et le développement d’une agriculture respectueuse des trois piliers du développement durable que sont l’économie, le social et l’environnement.


[1] B. Fischesser et M.-F. Dupuis-Tate (1995) Le guide illustré de l’écologie. Editions de la Martinière
[2] Programme de recherche RMQS BioDiv : programme de recherche d’inventaire de la biodiversité des sols à l’échelle régionale sur les sites bretons du Réseau de mesure de la qualité des sols.
[3] Gretia : Groupe d’étude des invertébrés armoricains