logo du portail

http://www.bretagne-environnement.org/Media/Dossiers/Les-tourbieres/Comment-les-tourbieres-sont-elles-protegees-en-Bretagne

 

Dernière modification le 30 mars 2005


les réponses

Comment les tourbières sont-elles protégées en Bretagne?

Rédigé par :

Bernard Clement Unité mixte de recherche Ecosystème, biodiversité, évolution (Ecobio)




Des travaux de recherches menés sur les zones humides, et donc notamment sur les tourbières, ont permis d'affiner les méthodes de gestion de plusieurs sites bretons protégés par des acquisitions foncières.


Pour essayer d'enrayer les causes de destruction des tourbières et protéger des sites naturels remarquables, Espaces naturels de France et ses Conservatoires régionaux ont mis en œuvre, de 1996 à 1999, le programme Life - Nature "Tourbières de France".

Un programme national de recherche sur les zones humides (PNRZH) a été lancé, "Tourbières de France" et vise à appuyer, sur un plan scientifique et technique, le plan d'action gouvernemental en faveur des zones humides. Les objectifs sont, de mieux comprendre le fonctionnement et le rôle des zones humides, mais aussi de concevoir et de valider les méthodes de sauvegarde, de gestion ou de restauration.

Le phénomène naturel d' assèchement des tourbières peut être contrarié par le pâturage extensif ou la fauche contrôlée qui favorisent l'effondrement de la tourbe et limitent l'évolution vers les hauts marais. Dans certains cas de forte dégradation, des opérations de restauration, d'entretien et de génie écologique (déboisement contrôlé, décapage localisé, etc.) peuvent s'avérer nécessaire.

Ainsi la tourbière d'intérêt européen du Venec (Finistère) a été classée en réserve naturelle en 1993. Les tourbières de Landemarais (Ille-et-Vilaine) et de Corn Ar Harz (monts d'Arrée) ont été acquises et sont gérées par les collectivités locales.