Visitez aussi :
logo du portail

http://www.bretagne-environnement.org/Media/Qui-fait-quoi/Breizh-Bocage-preserve-le-maillage-bocager-en-Bretagne

 

Dernière modification le 09 avril 2018


qui fait quoi ?

Breizh Bocage préserve le maillage bocager en Bretagne


Paysage bocager Paysage bocager

Le programme Breizh Bocage a pour vocation de préserver et renforcer le maillage bocager en Bretagne afin de profiter de ses effets bénéfiques pour l’environnement et l’agriculture. Christine Quinel, de la Région Bretagne, et Françoise Bontemps, de la Draaf Bretagne, nous expliquent à qui s’adresse ce programme et ce qu’il propose.


Qu’est-ce que Breizh Bocage ?

Un dispositif qui reconnaît les multiples fonctions du bocage pour le territoire breton et qui cherche à les conforter dans une approche de gestion intégrée. Intervenir sur le bocage, c'est aussi contribuer à gérer la ressource l’eau, la qualité des sols et favoriser la biodiversité. Il ne faut pas oublier le développement d'une filière bois - énergie locale et durable. Enfin, en préservant le bocage, Breizh Bocage agit en faveur de la restauration de paysages ruraux de qualité.
Il a été lancé en 2007 par l’État, l’Agence de l’Eau Loire - Bretagne, le conseil régional de Bretagne et les quatre conseils départementaux bretons. Il se poursuit dans le cadre du Programme de Développement Rural Bretagne 2014 - 2020 et s'inscrit dans la construction d'une intervention agri-environnementale cohérente des territoires (mesures agro-environnementales et climatiques, Natura 2000, investissements matériels agroenvironnementaux).

À qui s’adresse ce programme ?

L'appel à projet Breizh Bocage s’adresse principalement aux structures collectives publiques. Cela concerne aussi bien des collectivités territoriales et leurs groupements, des établissements publics de coopération intercommunale, des syndicats mixtes, des associations, des exploitants agricoles et des propriétaires fonciers, du moment qu’ils interviennent dans un cadre collectif.

Qu’est-ce qu’il permet de faire ?

Les projets soutenus peuvent comporter les opérations suivantes :

  • travaux préalables de préparation des emprises nécessaires à la bonne implantation et à l'enracinement des arbres, y compris la construction d'un talus ou merlon ;
  • travaux de plantation, de paillage, de pose de protections des plants et de tous autres travaux nécessaires à la création de linéaires bocagers ;
  • travaux de dégagement des plants y compris la première taille de formation ;
  • travaux à vocation hydraulique en lien avec les travaux bocagers et participant à la lutte contre l'érosion ;
  • travaux à vocation sylvicole dans le cadre d'opérations collectives de démonstration de gestion du bocage.

Comment fonctionne Breizh Bocage ?

Le dispositif intervient en priorité sur les bassins versants avec des enjeux liés à l’eau. Il se décline en deux étapes. La première consiste à faire une analyse globale du territoire pour définir une stratégie sur plusieurs années ainsi que des priorités d’actions. La seconde étape, met en œuvre ce programme d’actions. Ces actions se font d’un part à l'échelle territoriale globale en réfléchissant la place du bocage dans l'aménagement du territoire et son développement économique, et d’autre part, à l'échelle des exploitations agricoles pour une gestion durable des haies (création, protection, restauration, régénération naturelle, etc.).

Une place importante est donnée à la concertation avec les agriculteurs afin de pérenniser au maximum les actions. Des animateurs interviennent sur le terrain à chaque échelle de territoire. Les agriculteurs s’engagent pour cinq ans à préserver le maillage reconstitué.

Depuis 2015, environ 50 structures ont déposé une stratégie territoriale bocagère établie pour les 5 ans à venir et ont entamé les travaux de création et de restauration du bocage. L’ensemble couvre 81 % de la superficie régionale.

Quels organismes interviennent dans Breizh Bocage ?

Le financement du programme est réalisé par le fonds européen agricole pour le développement rural (Feader), l’ agence de l’Eau Loire-Bretagne, le conseil régional et les conseils départementaux  de Bretagne.
Un comité technique a été créé afin d’analyser et sélectionner  les demandes des porteurs de projets.  Il est composé des organismes financeurs et des instructeurs des directions départementales des Territoires et de la Mer (DDTM).
Des comités de pilotage locaux existent également pour répondre aux spécificités propres de chaque zone. Ils sont composés d’agriculteurs, d’élus, de représentants des comités de bassins versants, et des instructeurs des DDTM. Le dispositif finance les études et de l’ingénierie, ainsi que les travaux de création et de restauration réalisés dans le cadre du cahier des charges validé par les financeurs. Les aides sont accordées sur la base de 80 % des investissements éligibles. L’Europe, par l’intermédiaire du Feader, y contribue ainsi que l'agence de l’Eau, le conseil régional et les conseils départementaux de Bretagne.

Contact pour en savoir plus

Christine Quinel, Conseil régional de Bretagne : Tél. 02.22.93.98.26 – Courriel
Françoise Bontemps, Draaf Bretagne : Tél. 02 99 28 21 46 – Courriel

 

 

 

 

 

Mieux comprendre

En savoir plus pour solliciter un financement Breizh Bocage

 

 

 

 

 

Rejoignez notre communauté Facebook

Atlas de l'environnement en Bretagne


Propos recueillis par l'Observatoire de l'environnement en Bretagne

[1] Draaf Bretagne : Direction régionale de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt


Propos recueillis par Emmanuèle Savelli (Observatoire de l'environnement en Bretagne)