Visitez aussi :
logo du portail

http://bretagne-environnement.org/Patrimoine-naturel/Les-milieux/Le-bocage

 

Dernière modification le 26 mai 2005


Le bocage

Rédigé par :

Ariane Benoit ,  Emmanuèle Savelli ,  Gaëlle Jolivet (GIPBE)

En collaboration avec :

Isabelle Senegas Chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine (Chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine) , 
Jacques Baudry Institut national de la recherche agronomique - Centre Inra de Rennes (Inra) , 
Jean-claude Chardron Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt de Bretagne (Draaf)



La haie La haie

Un élément du développement durable ?

Le bocage fut autrefois un trait caractéristique du paysage rural en Bretagne. Il a été grandement déstructuré à partir des années 1950. Et aujourd'hui encore, il subit une lente érosion. Car les haies se dégradent et continuent de disparaître, malgré la mise en œuvre de nombreux programmes de plantation de haies ou de reconstruction de talus. En Bretagne, cette trame verte plus ou moins connectée fait le lien entre des milieux naturels contrastés : bois, landes, prairies et bien sûr terres cultivées. Son rôle important pour l'environnement est désormais reconnu, qu'il s'agisse de favoriser la biodiversité, de limiter l'érosion des sols ou de réguler la circulation de l'eau et en particulier les inondations.


Haie sur talus avec fossé

Strates et maillage : les piliers de la biodiversité bocagère

Article 26 mai 2005 (comment ça marche ?)
Vu du ciel, le bocage breton ressemble à un maillage plus ou moins lâche selon le point de vue. Au sol, la haie possède une structure verticale(...)



Traitement chimique en bordure de haie

Les haies bocagères se dégradent et continuent de disparaître en Bretagne

Article 26 mai 2005 (les impacts)
Si l'arasement intensif des haies et des talus n'existe plus, le maillage bocager n'en finit pourtant pas de s'effacer. Les haies vieillissent.(...)


L'évolution du bocage en Bretagne

Article 01 octobre 2009 (état des lieux)
Il est difficile d'évaluer le linéaire bocager breton car si on sait comptabiliser les haies plantées, on ne sait rien de celles qui disparais(...)