Visitez aussi :
logo du portail

http://www.bretagne-environnement.org/Qui-sommes-nous/Nos-programmes/Observatoire-de-la-biodiversite-et-du-patrimoine-naturel2/Les-listes-rouges-de-la-flore-et-de-la-faune-en-Bretagne-ont-permis-de-preciser-la-responsabilite-biologique-regionale-pour-la-conservation-des-populations-des-especes-listees

 

Dernière modification le 20 septembre 2017


Les listes rouges de la flore et de la faune en Bretagne ont permis de préciser la responsabilité biologique régionale pour la conservation des populations des espèces listées


Panicaut vivipare Panicaut vivipare

Une espèce menacée de disparition en Bretagne mais peu concernée à l’échelle nationale a-t-elle le même rang que sa consœur menacée à toutes les échelles ? On peut avoir le même questionnement pour une espèce abondante et peu menacée en Bretagne mais rare et menacée en métropole. L'évaluation du risque de disparition à court terme de certaines espèces en région, coordonnée par l’observatoire de la biodiversité et du patrimoine naturel en Bretagne du GIP Bretagne environnement, a été complétée par une démarche multicritère évaluant la responsabilité biologique régionale.


Elle s’est déroulée en 4 étapes :
1) Evaluation du risque de disparition à court terme de Bretagne : le résultat est la Liste rouge régionale au sens UICN1.
2) Pondération de l’abondance régionale par l’abondance nationale.
3) Pondération du risque régional de disparition (Liste rouge régionale) par le risque national de disparition (Liste rouge nationale)
4) Croisement des résultats des deuxième et troisième étapes.

Cet outil permet de qualifier la responsabilité de la Bretagne dans la conservation de l’espèce par rapport au reste de la France. Croisé avec des critères complémentaires, il permettra aux décideurs de hiérarchiser les espèces en matière de programme d’actions.

Voir le niveau de responsabilité biologique régionale pour les espèces de la flore et de la faune en Bretagne.


[1] Union internationale pour la conservation de la nature