Visitez aussi :

diaporama

  • Erosion du sol en plein champ
    Erosion du sol en plein champ
    Les jeunes plants de maïs sont r(...)
    ©Jacques Baudry (Inra)
  • Coulée de boues en bordure de champs
    Coulée de boues en bordure de champs
    En Bretagne, 18 % des sols sont(...)
    ©Jacques Baudry (Inra)
  • Coulée de boue
    Coulée de boue
    Soumis au phénomène de battance,(...)
    ©Christian Walter (Agrocampus Rennes)
  • Ruissellement
    Ruissellement
    Le ruissellement, sur ce sol fra(...)
    ©Christian Walter (Agrocampus Rennes)
  • Erosion des sols
    Erosion des sols
    A la suite d'une pluie important(...)
    ©A. Richard (Onema)
logo du portail

http://bretagne-environnement.org/Sols/Les-menaces/L-erosion-des-sols

 

Dernière modification le 27 février 2014


chiffres clés

L'érosion des sols en Bretagne

Rédigé par :

Emmanuèle Savelli (GIPBE)

En collaboration avec :

Blandine Lemercier Agrocampus Ouest (Agrocampus Ouest)




Coulée de boues en bordure de champs Coulée de boues en bordure de champs

18 % des sols bretons présentent un aléa d'érosion élevé à très élevé

Les zones les plus sensibles à l'érosion des sols sont les secteurs où les sols sont limoneux et ont tendance à former d'une croûte superficielle imperméable, et particulièrement les zones de cultures légumières.


Estimation de l'aléa d'érosion des sols en Bretagne en 2010
Erosion des sols en Bretagne

L’érosion des sols a lieu lorsque les eaux de pluie, ne pouvant plus s’infiltrer, ruissellent à la surface et emportent les particules de terre. L’homme peut aggraver ce phénomène naturel en modifiant l’aménagement de l’espace rural, par ses pratiques agricoles ou suite à l’imperméabilisation des sols liée à l’urbanisation. Les coulées de boues en sont la manifestation la plus spectaculaire. Elles provoquent des dommages à l’agriculture, aux infrastructures, aux zones résidentielles ou à la qualité de l’eau. La perte irréversible de fertilité est la conséquence à long terme, moins visible mais tout aussi dommageable, de l’érosion des sols.

L’aléa érosif des sols a été évalué en Bretagne grâce au modèle Mesales sur la base des facteurs de l’érosion (occupation du sol, battance, pente, érodibilité, climat), et validé par des experts locaux pédologues et agronomes. Pour la majorité du territoire (59 %), l’aléa érosif estimé est très faible ou faible. Dans quelques zones concentrées (18 % de la région), il devient élevé à très élevé. Ce sont surtout des secteurs où les sols sont limoneux et ont tendance à former d'une croûte superficielle imperméable (phénomène de battance), et particulièrement les zones de cultures légumières.


Sources

2014 : Agrocampus ouest


Sources