Différents types de ressources sont disponibles dans la médiathèque du GEPMO.

 

 

Ces documents ont pour but de diffuser les connaissances acquises et sont destinées autant aux acteurs de terrain, aux scientifiques et aux citoyens en quête d'information sur les pollutions des eaux de surface par les matières organiques.

 

Plusieurs études ont été, ou sont conduites à l'initiative du GEPMO et/ou soutenues par le GEPMO sur le thème de la matière organique dans l'eau. Ces études portent sur 1) la recherche des causes de la pollution des eaux continentales bretonnes par les matières organiques dans le but de définir les actions concrètes à mettre en œuvre pour y remédier; 2) la mise au point de protocoles de suivi et de caractérisation de la matière organique dans l'eau; 3) l'analyse de l'efficacité de dispositifs concrets de protection des eaux de surface vis-à-vis des matières organiques.

On notera que les études effectuées ou commanditées à ce jour par le GEPMO portent exclusivement sur les captages d'eau brute en rivière pour lesquels l'origine de la pollution par les matières organiques demeure encore largement inconnue. Ce n'est pas le cas des captages en retenue pour lesquels une grande partie des matières organiques polluantes provient des développements massifs de phytoplancton subit par les masses d'eau, développements dont les causes sont relativement bien connues (apports excessifs d'azote et de phosphore en provenance des sols des bassins versants).

 

Les travaux de recherche menés dans le cadre du GEPMO font l'objet de thèses de doctorat. Les manuscrits sont disponibles au format pdf.

 

Les activités pédagogiques menées dans le cadre des recherches du GEPMO. Les rapports de ces stages sont disponibles au format pdf.

 

Les éléments techniques dont ils ont besoin pour:

 

1) déterminer la teneur en matière organique d'une eau

2) déterminer la composition des matières organiques et leur origine

3) décider à quelle fréquence temporelle effectuer les mesures pour déterminer le degré de pollution d'une masse d'eau par les matières organiques et suivre l'évolution de ce degré pollution dans le temps

4) déterminer comment procéder pour localiser les sources de matières organiques dans les paysages

 

Ces éléments sont rassemblés au sein de courtes fiches techniques téléchargeables.

 

L'objectif de cette page est de fournir une image quantitative de la pollution des eaux douces superficielles de Bretagne par les matières organiques et de la variabilité spatio-temporelle de cette pollution.

Les données présentées sont des données traitées, rassemblées au sein de tableaux ou présentées sous formes de cartes téléchargeables.

Les données issues des captages en rivière sont séparées de celles provenant des captages en retenue, la dynamique et les causes de la pollution des masses d'eau par les matières organiques pouvant être très différentes suivant que l'on s'adresse à des rivières ou à des retenues.

 

 

Entre fin 2005 et début 2006, le GEPMO a délivré plusieurs séries de formations à l'attention des services de l'Etat (DIREN, DDASS, DRAF), des services départementaux et des gestionnaires de prises d'eau et animateurs de bassins versants.

Les diaporamas ayant servi de support à ces formations sont téléchargeables.

 

 

 

Le réseau des bassins versants renseignés du point de vue des caractéristiques du milieu physique, de l'occupation du sol et des pratiques agricoles

Ce réseau rassemble 41 sous-bassins versants d'une superficie égale ou inférieure à 5000 ha. Chacun de ces sous-bassins versants dispose d'une détermination de l'occupation du sol est des pratiques agricoles à l'échelle des zones humides potentielles permettant une analyse de facteurs comme le linéaire bocager ou  la proportion de prairie sur la teneur en matière organique des eaux. Chacun des exutoires disposent de mesure de la concentration en matière organique (Carbone organique dissous) pendant une durée d'un an, au moins, à la fréquence de 1 à 2 prélèvements par mois, avec dans chaque cas des prélèvements hors et pendant les périodes de crue. Des données de concentrations en nitrate, sulfate, chlorure et phosphore complètent le dispositif. Ce réseau est utilisé pour déterminer le rôle des caractéristiques du milieu physique et des pratiques agricoles sur la contamination des eaux de surface par les matières organiques.

Mise à jour le Lundi, 09 Juillet 2012 12:07