La boîte à outils

 

 

La détermination et la hiérarchisation des sources de contaminations microbiologiques n'est possible que via l'utilisation de marqueurs spécifiques associés aux déjections.


Le marqueur idéal restant à être découvert, la solution est d'utiliser une combinaison de marqueurs au sein d'une boîte à outils.


Dans le contexte régional breton, la boîte à outils a été développée de manière à différencier les contaminations microbiologiques d'origine humaine, bovine et porcine.

 

 

Toolbox

 

 

Le développement de cette boîte à outils s'est effectué en différentes étapes, du laboratoire au bassin versant en passant par des expérimentations en microcosmes et en mésocosmes. Il a été effectué dans le cadre des projets Trace 1 et 2 financés par l'Afsset (aujourd'hui ANSES) et du projet Marquopoleau labellisé par le Pôle Mer Bretagne et financé par la DGCIS.

 


Mise à jour le Jeudi, 05 Juillet 2012 13:59