logo du portail

http://www.bretagne-environnement.org/mots-cles/Energie/Energie-hydroelectrique/La-premiere-source-d-electricite-en-Bretagne-est-hydraulique

 

Dernière modification le 11 juin 2008


état des lieux

La première source d’électricité en Bretagne est hydraulique

Rédigé par :

Emmanuèle Savelli (OEB)

En collaboration avec :

Cyrille Perier (edf) ,  Laurence Mahe-monnier (edf) ,  Lénaïck Derlot (edf)




Bien qu’il y ait peu d’installations hydrauliques en Bretagne, elles produisent aujourd’hui l’essentiel de l’électricité régionale. La plus grande part vient de l’usine marémotrice située à l’embouchure de la Rance entre Dinard et Saint-Malo.


L'hydroélectricité utilise la force de l'eau - qu'elle soit douce ou marine - pour produire de l'énergie. Bien qu'il y ait peu d'installations de ce type en Bretagne, elles produisent aujourd'hui presque la moitié de l'électricité régionale ! L'essentiel vient de l'usine marémotrice située à l'embouchure de la Rance entre Dinard et Saint-Malo, un ouvrage unique au monde à cette échelle. Parce qu'elle utilise la force des marées, elle appartient aussi à la famille des énergies renouvelables marines.

Lorsqu'elle est produite par l'eau des rivières, cette l'hydroélectricité est renouvelable et disponible de façon quasiment continue au cours de l'année, au rythme des saisons (sauf en cas de baisse importante du niveau de l'eau des rivières en été). La production de l'usine marémotrice, parce qu'elle est soumise au rythme des marées (2 fois par jour), est parfaitement prévisible.

Parmi les atouts de l'énergie hydraulique, on peut noter le fait qu'elle est non polluante, elle n'émet ni chaleur, ni gaz. Les petits ouvrages sans retenue ou au fil de l'eau ne modifient pas la qualité de l'eau, pas plus que la ressource ou le régime des cours d'eau. En revanche, les grandes retenues d'eau modifient le fonctionnement des fleuves et rivières. Et si elles ne sont pas équipées de passes pour les poissons migrateurs, elles gênent leur libre circulation et l'accomplissement de leur cycle vital.

C'est de la mer que la Bretagne tire l'essentiel de son énergie hydraulique

En Bretagne, on compte une douzaine de centrales hydrauliques situées sur des cours d'eau, dont plusieurs petites centrales ne dépassant pas une puissance de 4,5 MW. Elles sont exploitées par EDF ou des producteurs privés.

Mais l'essentiel de la production hydroélectrique vient de l'usine marémotrice de la Rance dont la puissance installée est de 240 MW. Mise en service en 1966, l'usine qui utilise la force des marées pour produire de l'énergie a été pionnière en la matière et reste unique pour sa taille. Il faut dire qu'à cet endroit l' amplitude du marnage (13,50 m) est l'un des plus forts au monde. L'aménagement s'étend sur 750 m, dont une longueur de 332,50 m pour la salle des machines. Elle produit chaque année environ 550 GWh, soit l'équivalent des besoins résidentiels d'une ville de 220 000 habitants.